L'heure des femmes
Auteurs   Bréau, Adèle (Auteur)
Edition  Editions du Masque/JC Lattès : paris , 2023
Fabrication  Impr. BRODARD ET TAUPIN : 00-
Collation   1 vol. (468 p.)
Format   21 cm
ISBN   978-2-7096-6945-0
Prix   21,50 EUR
Langue d'édition   français
Catégories   Romans : tous
Nombre de réservation(s) actuelle(s) : 1
Réservation
SiteNuméroCoteSection / LocalisationEtat
Chazelles sur Lyon 1420590045455 R BRE hAdulte / Sorti - Retour prévu le 27/07/2024
Résumé : Paris, 1967. À l'aube de la cinquantaine, Menie, mère de famille bourgeoise, est recrutée par la radio RTL qui a décidé de renouveler ses programmes. Son rôle ? Faire parler les auditrices.En quelques semaines, c'est la déferlante. Les femmes de la France entière se confient à la dame de cœur . Bientôt, à l'heure de la sieste, elles seront des millions à suivre l'émission avec passion. Parmi elles, Mireille et sa sœur Suzanne, qui découvrent qu'elles aussi pourraient maîtriser leur destin.Quant à la vie de Menie, partagée entre le tourbillon d'une société libérée par Mai 68 et les tourments qu'on lui livre, elle en est totalement bouleversée. Cinquante ans plus tard, Esther, une documentariste qui peine à se reconstruire, va replonger dans ces années pas si lointaines où le sort des Françaises semble d'un autre âge.Avec ce nouveau roman porté par la figure de Menie Grégoire, sa grand-mère, Adèle Bréau unit les destinées de femmes qui, malgré leurs différences, se tendent la main. Amour, maternité, droits, sororité... l'auteure explore sur cinq décennies les avancées, paradoxes et régressions de la condition féminine, les mettant en résonance dans une fresque résolument romanesque.

Commentaires

Recommandé par Anne-Christine du Club Lecture : l'auteur raconte la vie de sa grand-mère Menie Grégoire qui a marqué la fin des années 60 grâce à son émission de radio. Elle va donner la parole aux femmes, les écouter, les conseiller, aborder des sujets tabous et participer à leur émancipation. Une plongée captivante dans la société de l'époque
Vote: 
5
Average: 5 (1 vote)
Connectez-vous pour poster un commentaire